Archive d’étiquettes pour : portail open data

Vous souhaitez démocratiser l’usage des données dans votre organisation à travers un portail open data mais vous ne savez pas quelles fonctionnalités prioriser ?

L’équipe Smart/Origin est là pour vous exposer les éléments indispensables d’un portail qui le rendront accessible et utilisable par tous les citoyens. Le contenu de cet article vous permettra également de dégager des premiers axes de rédaction des spécificités techniques du portail open data de votre organisation.

Il est indispensable de savoir sur quelles fonctionnalités investir afin de donner entière satisfaction aux utilisateurs.

Le premier point à investiguer avant de penser aux spécificités techniques du portail est le profil des utilisateurs qui viendront sur le portail et quelles seront leurs attentes et leurs usages de ce dernier.

Un portail open data pour les experts et les néophytes

Qui seront les utilisateurs du portail open data de votre organisation ? Vous serez les plus à même de les caractériser néanmoins nous pouvons vous donner deux pistes simples pour commencer : les utilisateurs experts de la donnée et les néophytes.

Les experts de la donnée

Les utilisateurs experts de la donnée savent utiliser et créer de la valeur à partir de jeux de données. Ces usagers sont des professionnels de la data : data scientists, chercheurs, géomaticiens…

Les experts de la donnée ont besoin d’accéder avec facilité à des datasets pertinents, standardisés et régulièrement mis à jour : ils conçoivent le portail open data comme une plateforme permettant d’exporter les données.

Les néophytes de la donnée

Un utilisateur néophyte conçoit le portail open data comme une source d’information sur les compétences d’une organisation. C’est un citoyen qui souhaite en apprendre plus sur une collectivité à travers les données qu’elle propose publiquement.

Il a besoin d’être projeté au cœur de la donnée pour en saisir les tenants et les aboutissants : il s’agit donc de remettre au centre du portail la visualisation des données et de proposer une forte éditorialisation afin de recontextualiser cette dernière.

Celle-ci doit donc être présentée à l’aide de datavisualisations qui rendent les informations principales claires et facilement compréhensibles. Les données présentées, comme pour les experts, doivent être pertinentes et utiles.

comparaison des besoins des utilisateurs experts et néophytes d'un portail open data

Au contact des territoires, nous avons pu constater une volonté forte des collectivités d’étendre les usages de leurs portails open data pour impliquer davantage les profils non experts de la donnée : citoyens, élus, décideurs, organisations…

Ces profils « grand public » ont des attentes très différentes ; ils attendent d’un portail une véritable expérience d’information, allant au-delà du simple catalogue de données brutes. Ils souhaitent notamment pouvoir accéder à des produits d’informations – réutilisations, data-visualisations, cartographies – leur permettant d’enrichir leurs connaissances et de s’approprier les données ouvertes par la collectivité.

La page d’accueil, une expérience commune pour tous les utilisateurs de votre portail

La page d’accueil est l’entrée du portail open data. Elle doit, en 3 secondes environ, donner envie au visiteur d’explorer l’offre thématique de jeux de données mise à sa disposition. C’est également sur la page d’accueil que vous pourrez mettre en valeur votre organisation et ses caractéristiques. La page d’accueil peut comporter plusieurs widgets permettant des usages variés et adaptés aux différents niveaux d’expertise des visiteurs. À vous de choisir ceux qui vous semblent les plus judicieux ! En voici quelques exemples :

Une mise en avant thématique

Inviter les visiteurs de votre portail open data à venir explorer les univers thématiques des compétences et données publiées par votre collectivité. Les thématiques couvertes par votre organisation peuvent pour ce faire être mise en avant via un menu illustré.

Un aperçu des datavisualisations

La datavisualisation est le meilleur moyen de rendre une donnée compréhensible par un public expert comme néophyte. Proposer dès la page d’accueil la datavisualisation d’une donnée utile donnera envie aux visiteurs d’explorer le reste du catalogue car ils comprendront que celui-ci aura été conçu pour inclure tous les usagers.

La donnée à la une

La mise en valeur d’une donnée importante permet d’attiser la curiosité du visiteur et de l’inciter à aller consulter le jeu de données associé, les datavisualisations et les réutilisations qui en ont été faites

L’actualité data de votre organisation

Ce bloc permet d’afficher les dernières mises à jour, actualités et événements et lien avec l’open data proposés par votre organisation.

La page d’accueil donne le ton général de votre portail open data. Elle doit, en quelques secondes, présenter votre organisation, ses champs d’action et faire comprendre aux utilisateurs experts comme néophytes qu’ils y trouveront les informations et éléments qu’ils sont venus chercher.

Le catalogue de jeux de données, le cœur de votre portail open data

Le catalogue de jeux de données est le cœur du portail Open Data. Il doit permettre aux visiteurs de trouver rapidement les jeux de données qui leur seront utiles et de pourquoi pas en découvrir d’autres. Une de ses fonctions indispensables est l’exportation des données dans un fichier plat (CSV, Shapefile, GeoJSON…).

Système de filtres

Afin de faciliter au maximum la recherche de datasets, le catalogue doit comporter un système de filtres permettant de classer les jeux de données selon plusieurs caractéristiques : thème, format, date de mise à jour, métadonnées…

La carte d’identité

Les jeux de données doivent être présentés avec leurs métadonnées afin que les usagers aient toutes les cartes en main pour les utiliser au mieux. La carte d’identité du jeu de données peut-être plus ou moins fournie : certaines informations sont indispensables, comme le format, la date de publication ou encore l’entité ayant produit la donnée.

Certaines fonctionnalités ne sont pas indispensables mais permettent aux visiteurs non experts de se saisir des informations, comme une visualisation rapide du jeu de données (qui peut être cartographique si les données sont géolocalisées).

Afin d’inciter les visiteurs à utiliser la donnée dans leurs projets, on peut également proposer une galerie des réutilisations qui intègrent ce jeu de données.

Interactions avec le jeu de données

Vous pouvez proposer les interactions suivantes, qui rendront l’expérience online du jeu de données beaucoup plus intéressante :

  • visualiser les données, avec une vue tableau et une vue carte si les données sont géographiques
  • réutiliser facilement les données avec les outils ArcGIS : en accédant aux ressources de l’API, en créant une carte thématique (via ArcGIS Map Viewer), en créant une mise en récit (via ArcGIS StoryMaps)

Le catalogue de votre portail open data doit permettre à vos visiteurs :

– d’identifier rapidement les jeux de données qui les intéressent

– de pouvoir visualiser les données sous la forme de tableau et de carte interactive

– de pouvoir exporter et réutiliser les jeux de données

Le portrait de territoire pour illustrer les enjeux de votre organisation à l’échelle géographique

Si votre organisation a la charge de la gestion d’un territoire, pourquoi ne pas proposer une page « observatoire » permettant d’en réunir toutes des données clefs ?

Un observatoire permet de réunir sur la même interface les indicateurs clés des grands enjeux du territoire afin de les présenter aux visiteurs.

Ainsi, vous pouvez mettre en valeur ses spécificités et les actions menées par votre collectivité à travers des visualisations graphiques et géographiques multi-thématiques.

L’intégration d’une rubrique « Portrait de territoire » au portail open-data, permet aux visiteurs d’accéder aux indicateurs essentiels de son territoire. Elle offre ainsi un premier niveau de réutilisation / éditorialisation des données publiées sur le portail open-data et permet à tout un chacun de s’informer sur les chiffres clés reflétant les actions et politiques engagées sur le territoire.

Les pages thématiques pour donner des clefs de compréhension sur les sujets traités par votre organisation

Le classement en pages thématiques des jeux de données permet une centralisation des informations produites sur un sujet par votre organisation.

Ainsi, les visiteurs de votre portail peuvent en un clic avoir accès à une vue centrale sur le sujet qui les intéresse. Les pages thématiques permettent une éditorialisation importante de la donnée : les jeux de données sont présentés avec des clefs de lecture qui permettent à tous d’en saisir tous les enjeux, comme des datavisualisations, des FAQ ou encore des représentations cartographiques. Il est également intéressant de publier régulièrement des actualités sur le thème.

Les pages thématiques sont un moyen intéressant de mettre en avant les actions menées par votre organisation sur le sujet évoqué et d’orienter le visiteur en quête de réponses vers des solutions concrètes, comme des liens vers les services en charge de gérer la thématiques (logement, patrimoine, emploi, santé…).

Les pages thématiques permettent aux visiteurs de votre portail open data de se plonger dans les sujets traités par votre organisation et d’en tirer les informations les plus importantes. La part belle faite aux datavisualisations permet à tout un chacun de comprendre les informations essentielles et de vivre une expérience de la donnée à la hauteur des enjeux que celle-ci implique.

Une galerie de réutilisations pour inspirer et encourager les projets open data

La galerie de réutilisation permet de mettre en valeur les utilisations diverses et variées des sets de données proposés par votre organisation.

Cette galerie de réutilisation permet d’inspirer les visiteurs à prendre part au mouvement Open Data, à se former à l’usage de la donnée et à trouver des applications utiles de celle-ci. Il est intéressant de proposer des réutilisations réalisées à la fois par des professionnels de la donnée mais également par des amateurs, afin de montrer que tout le monde peut et doit s’en saisir.

L’open data doit devenir un cercle vertueux ! Plus la donnée est utilisée, plus on a envie d’utiliser la donnée. C’est pourquoi il est important d’avoir une galerie des réutilisations sur votre portail open data pour encourager les citoyens à prendre part au mouvement.

En conclusion…

Vous l’aurez compris, pour être accessible à tous les usagers, le portail open data de votre organisation doit être équilibré entre éléments répondants aux besoins des néophytes et des experts de la donnée.

Pour les experts, le catalogue est l’élément le plus important. Il doit permettre de rechercher et surtout de trouver des jeux de données pertinents avec facilité.

Pour les néophytes, le portrait de territoires, les pages thématiques et les autres réutilisations sont les éléments les plus importants. Ils permettent à tout à chacun de s’informer sur les chiffres clés de votre organisation, de mieux appréhender les données ouvertes sur le portail et d’encourager leurs réutilisations.

Alors, prêt à mettre en place un portail open data qui répond aux usages de tous ses visiteurs ?